Open : Le centre d'activités commerciales et de loisirs

open_1.jpg
open_4.jpg

open_4.jpg, par servicecommunication

Au cœur du Pays de Gex, à Saint-Genis-Pouilly, OPEN sera un lieu de commerce, de loisir, de culture et de service qui s’intègrera à son environnement. Mais sa vocation est plus large : dans une région dense, qui souffre du manque de destinations conviviales et d’offres culturelles accessibles à tous, ce site de dernière génération a pour ambition de rendre la vie des habitants plus facile mais aussi plus foisonnante grâce à une diversité de centres d’intérêts et de propositions attractives.

Lieu de vie, lieu d’échanges, lieu de convivialité

OPEN mettra à disposition de tous les publics et tous les âges une offre multifonctionnelle : nombreuses activités, évènements, commerces, loisirs, services, un pôle gourmand… Autant d’invitations permanentes pour se rencontrer, se faire soigner, aider et s’entraider, faire ses courses, jouer, apprendre, échanger, rire, se reposer…

Cet espace joue la carte de la diversité de services qualitatifs, avec des magasins indépendants faisant la part belle aux acteurs locaux, aux côtés de grandes enseignes nationales et internationales à la pointe des attentes et des tendances.

En traduction de cette approche, OPEN s’organise autour de plusieurs places et d’une promenade à la fois ouverte et couverte.

Ces différentes parties permettent de vivre une expérience oxygénante, récréative, authentique, conviviale avec :

  • une alternance de parties couvertes et en plein air
  • de grandes places pour se retrouver, partager, s’amuser…
  • des aires de jeux pour tous les âges, des jeux d’eau, des pauses ludiques (échecs géants, pétanque, ping-pong…) différents formats qui mettent la gourmandise à l’honneur un rooftop (toit terrasse aménagé), espace de convivialité mi-ouvert autour d’un bar central, une estrade saisonnière pour accueillir cinéma en plein air, concerts, cours de yoga … différentes zones de détente : un solarium, des zones lounges, une zone ludique avec baby-foot, tables de pingpong, etc.
  • un Social Club® : concept exclusif du groupe Frey, un lieu imaginé comme un espace polyvalent regroupant plusieurs fonctions des événements autour du street-art un centre de santé

OPEN se veut écologiquement exigeant et exemplaire, avec le déploiement de solutions faisant de ce projet “une référence en matière de développement durable” : dépenses énergétiques minimales grâce à des bâtiments éco-conçus et ouverts, une politique “zéro rejet” des eaux pluviales dans les réseaux publics, une végétalisation intégrale des toitures (35 600 m²), un parking “intelligent” inédit, la production d’énergie photovoltaïque grâce à l’installation de panneaux sur des ombrières de parking et en toiture.

open_7.jpg

open_7.jpg, par servicecommunication

 

LA CERTIFICATION « BREEAM »

Avec un objectif de certification niveau « Excellent », suivant le référentiel exigeant « BREEAM », le groupe Frey apporte ainsi la preuve d’une conception responsable sous tous les aspects.

Les parkings sont implantés de manière équilibrée afin de répartir les flux routiers selon leur provenance et d’éviter tout engorgement des accès.
Les voies de livraisons bénéficient quant à elles de voies d’accès dédiées, masquées par des merlons paysagers qui évitent de créer des nuisances.
Sa conception architecturale joue la carte d’une intégration paysagère en résonance avec la végétation environnante. L’implantation du projet par rapport au terrain préserve la nappe phréatique ainsi que les boisements et la zone humide environnants.
L’offre proposée s’est quant à elle orientée vers la production locale et responsable : mise en avant de l’écosystème des producteurs locaux, points de vente axés autour de la seconde vie et du recyclage : vêtements de seconde main, boîte à livres…
Un potager sera aménagé sur le rooftop pour accueillir des workshops pédagogiques et approvisionner les restaurants du site.

Une démarche bas carbone construction avec un projet qui met le bois à l’honneur

La superstructure des bâtiments est ainsi réalisée en partie en bois issu de forêts françaises durablement gérées, l’idée du projet étant de faire du béton une exception. La démarche du groupe Frey s’inscrit dans l’objectif stratégique du groupe de neutralité carbone de ses activités à l’horizon 2030. Le Groupe contribue à dynamiser la filière bois française via l’acquisition et l’exploitation en France de forêts durablement gérées.

open_5.jpg

open_5.jpg, par servicecommunication

Une approche innovante de la biodiversité urbaine

Conçu comme un lieu d’exemplarité environnementale, OPEN est situé sur une emprise qui exclut en totalité les habitats humides de l’assiette foncière et garantit leur préservation. Par ailleurs, le projet a veillé à préserver la nappe phréatique. Cette prise en compte se retrouve notamment dans l’implantation du parc de stationnement inférieur, conçu de manière à éviter la réalisation d’ouvrages enterrés ou de lourds terrassements. Le projet très paysager défend une approche innovante de la biodiversité urbaine. Il participe au biotope local, avec ses nombreuses prairies, collines et bosquets. Les toitures des bâtiments sont végétalisées sur environ les deux tiers de leur surface, soit plus de 35 600 m², contribuant à réduire les volumes d’eau de pluie et à créer de véritables milieux pour la faune et la flore.

5 hectares d’espaces plantés ce sont :

  • près de 700 arbres essentiellement des essences d’origine locale (de type conifère)
  • 23 000 m² de prairies fleuries situés principalement au nord du site
  • des merlons végétalisés en périphérie du projet qui limiteront l’impact visuel du projet depuis son environnement.

Aucun arrosage automatique n’est prévu pour l’extérieur mais un système de récupération des eaux de pluie. Un écologue accompagne le paysagiste pour la définition de la palette végétale (choix d’espèces locales, ayant un intérêt pour la biodiversité) et l’intégration d’habitats pour la faune locale. Ces exigences ont été intégrées au cahier des charges pour la conception du projet : choix des types de plantations, clôtures, matériaux...

Les espaces plantés représentent quant à eux plus de 50 000 m², soit 37 % de l’ensemble du terrain. En y ajoutant les toitures plantées, la part de surfaces végétalisées atteint 60 % de la surface de la parcelle.

Un fort impact solidaire et sociétal

Ce double impact se traduit par de nombreux aspects :

  • une mise en avant de la consommation locavore via des espaces dédiés aux producteurs, artisans et commerçants locaux,
  • un soutien aux créateurs et artistes locaux qui vont bénéficier d’une scène,
  • de nombreuses animations gratuites, accessibles à tous et notamment aux familles,
  • un Social Club®, des événements autour du street-art (art de rue),
  • l’implantation d’un potager pédagogique, l’ambition de dynamiser l’emploi, dès la phase du chantier et ensuite en phase d’exploitation, et d’être ainsi un acteur au service de la vitalité économique du territoire, une vocation d’utilité avec des services tels qu’un centre de santé l’exemplarité environnementale du site.

Les chiffres clés

  •  39 000 m²
  •  50 magasins
  •  1 Intermarché
  •  15 restaurants
  •  1 pôle de loisirs de 7 000 m²
  •  1 mail gourmand
  •  1 rooftop (toit terrasse aménagé)
  • 750 emplois soutenus ou maintenus et/ou hébergés et/ou directs
  • 150 M€ d’investissement, entièrement financés par le groupe Frey dont 6 M€ qui seront dédiés à la création de voies d’accès et à différents aménagements routiers.
  • Plus de 5 hectares d’espaces plantés, soit 37 % de l’ensemble du terrain 60 % de surfaces végétalisées.
open_6.jpg

open_6.jpg, par servicecommunication

 

Quelles sont les incidences hydrauliques du projet? Est-ce que la nappe phréatique est impacté ?

Compte tenu de ses enjeux aquatiques/hydrauliques, le projet Open a fait l’objet d’un dossier loi sur l’eau, afin de pouvoir être autorisé. Un ensemble de dispositions ont été retenues, en concertation avec les services de l’Etat (police de l’eau) visant d’une part à corriger les effets du projet en matière d’évolution des débits des eaux de ruissellement sur le site et d’autre part à préserver la nappe phréatique existante et la zone humide située au sud, à l’extérieur de l’emprise du projet. Ces dispositions seront contrôlées par la police de l’eau avant pendant et après la réalisation du projet.
Tout d’abord, il a été décidé d’intégrer 5 ha d’espaces verts, soit 37% de la superficie du terrain, dans le projet. Ces nombreuses zones d’espaces verts, aménagées en creux lorsque la topographie le permet, et déconnectées des réseaux d’assainissement créés, favorisent l’infiltration naturelle et l’évapotranspiration. Ensuite, concernant les bâtiments, est prévue la végétalisation de 35.600 m² de toitures. Par rapport à des toitures classiques, l’avantage des toitures végétalisées est double. Elles permettent :

  • Une réduction des volumes ruisselés grâce à la rétention d’une partie des eaux de pluie précipitées, qui sera ensuite évapotranspirée.
  •  Une diminution des débits de pointe en retardant les vitesses d’écoulement des eaux de ruissellement.

Enfin, le projet prévoit la réalisation d’ouvrages de rétention des eaux pluviales avant rejet à débit limité au milieu naturel.
Les ouvrages de rétention sont dimensionnés pour une pluie exceptionnelle (ou d’orage) de retour sur 10 ans, avec une limitation du débit de rejet à 1 l/s/ha. Les ouvrages de rétention sont, quand le niveau de la nappe le permet, non étanches, afin de favoriser l’infiltration naturelle des eaux pluviales dans le sol. Concernant la nappe phréatique, elle n’est pas impactée par le projet. Le niveau de profondeur de la nappe phréatique, qui varie selon un axe nord-sud, a été un élément de dimensionnement à la conception. Tout le projet a été conçu de manière à éviter de lourds terrassements et la réalisation d’ouvrages enterrés. Sur la partie sud, par exemple, où la nappe est située à faible profondeur, le parc de stationnement inférieur est positionné au niveau naturel du terrain.

Les grandes dates du projet

  • 2012 : La commune de Saint-Genis-Pouilly lance un appel à candidature pour l’aménagement d’un ensemble commercial de dernière génération pour le Pays de Gex.
  • 2 octobre 2012 : Le groupe Frey remporte la consultation avec son projet OPEN.
  • 29 janvier 2013 : Signature de la promesse de vente.
  • 16 juillet 2014 : La Commission Nationale d’Aménagement Commercial (CNAC) demande au groupe Frey d’apporter des modifications à son programme OPEN.
  • 15 décembre 2016 : Après deux années et demie de travail, le groupe Frey redépose un dossier de permis de construire intégrant les demandes de la CNAC.
  • 22 décembre 2017 : Délivrance d’un arrêté de permis de construire (PC) valant Autorisation d’Exploitation Commerciale (AEC) par la commune de Saint-Genis-Pouilly.
  • Juin 2020 : Décision favorable de la Cour Administrative d’Appel (CAA) de Lyon sur le projet du groupe Frey.
  • Septembre 2020 : Démarrage des travaux préparatoires et des fouilles archéologiques.

1er semestre 2023 : Ouverture du site au public

open_2.jpg

open_2.jpg, par servicecommunication